Rechercher

Composition...

Mis à jour : 5 oct. 2020

Observez des tableaux de Maîtres ou des Photos des grands Photographes, quelque soit leur style, il y a toujours cette constance... La composition. Une photo, une œuvre d'Art n'est jamais le fruit du hasard. Certains me demandent comment j'organise une photo.. Alors, voilà, voilà... Mes bases...

Horizons...


Alors tout d'abord... On ne réinvente pas la nature et l'environnement !

Oui, la mer est toujours horizontale, les arbres poussent bien souvent verticaux, les bâtiments qui composent les villes sont eux aussi bien souvent verticaux....

Alors, une photo avec l'horizon formé par la mer non horizontal n'est pas une photo avec un effet de style, c'est une photo ratée.


Un exemple ici avec Cédric Tassan, vététiste reconnu avec qui j'ai eu la grande chance, le jour de mon anniversaire, de faire des photos. Beau cadeau.


Cédric, n'a pas besoin de cela mais certains auraient été peut-être tentés d'incliner un peu pour donner un effet de pente plus important.

D'une part, la photo aurait été fausse et pour moi, et le mensonge en photo est un peu comme une bouée percée qui tente de sauver une photo ratée. De plus, des détails seraient devenus choquants...

La mer, et l'horizon que l'on devine, n'auraient plus été horizontaux, ainsi que les strates qui composent la colline en arrière plan. Le pin de droite aurait poussé d'une drôle de manière et pour les yeux les plus affutés, la petite cheminée qui sort d'un toit en contre bas aurait eu une inclinaison dangereuse pour sa fonction...


Donc règle 1 : les horizons sont horizontaux !


“Le mensonge en photo est pour moi un peu comme une bouée percée qui tente de sauver une photo ratée.”

Parfois les vieilles recettes...


Quand j'ai commencé la photo, il y a très très longtemps... il n'y avait qu'une règle...

Le Tiers Central...


Mais c'est quoi le Tiers Central ?

Tout d'abord les bases, les lignes de forces

Je vais vous parler et faire ma démonstration sur ce que j'affectionne, c'est à dire le format Portrait.

Non pas uniquement parce que c'est le format qui utilise le plus de centimètres carrés sur nos posts Instagram et donc le plus d'espace possible dans le fil (...) mais parce que j'ai toujours affectionné cela, plus adapté pour photographier les êtres humains (plutôt verticaux) ainsi que les villes (bien souvent verticales aussi). Mais cette explication s'applique aussi aux formats Paysages.


L'image est décomposée en 3 parties égales par notre perception, bien souvent associée à notre lecture, un réflexe intégré depuis les premiers cours scolaires.

Pour les peuples occidentaux, la lecture d'une image se fera de gauche à droite, alors que pour certains elle se fera de droite à gauche, de haut en bas ou de bas en haut...


Donc pour revenir à la photo de Cédric.


Les deux lignes de force sont ici.

Que se passe-t-il ici ? Sur ces lignes ?

Tout d'abord sur la première, il y a la selle sur laquelle Cédric n'est pas assis... Cela donne une première information. On est dans l'action... La roue n'y est pas encore, elle va y arriver... Sur la deuxième ligne de force, la visière du casque de Cédric, comme s'il venait taper dedans... pour la pousser. Pas de doute, on est en plein effort, et ça va vite...

Et entre les deux lignes ? Cédric en entier, le sujet de la photo.


C'est clair ? On passe à la suite...

Allez, on y vient !


Le Tiers Central


La photo de Cédric, donc


La photo est de nouveau décomposée en 3 parties dans l'autre sens.

Et Le Tiers Central est l'intersection entre la ligne de gauche et du bas.

Attention, cela peut là aussi varier selon l'héritage culturel de la personne qui regarde la photo.


Ainsi à cette intersection, c'est ce que l'œil va regarder en premier et inconsciemment envoyer au cerveau cette information perçue.


Que voit-on ici ? Les pédales du vélo et les pieds de Cédric forçant sur celles-ci.


Nous avons au premier coup d'oeil l'information d'une image en action, en mouvement, dont une puissance certaine est exprimée...


Ok pour la composition et les lignes de force ?

On passe à la suite ?


Car ce serait vraiment trop simple non ?

Et quand c'est le cas on ne s'amuse pas... et si le plaisir est absent quand on photographie, autant ranger son matériel et choisir une autre occupation.. Comme pour tout d'ailleurs...


La tête dans le Ciel !


Cette photo est prise, en juillet, très tôt, avant 6h du matin...

La lumière est faible mais c'est la lumière que j'aime, elle est douce, sans aucune violence mais nécessite quelques précautions.


Si vous le souhaitez, je consacrerai un article sur la lumière, restons ici sur le sujet de cet article, la composition.


Le risque avec le noir et blanc et blanc et parfois la couleur est de perdre le sujet dans le décor en arrière plan, les images se confondent et la photo perd toute force...


Alors règle essentielle pour moi: La tête toujours dans le ciel !


Ici le décor a été choisi pour permettre largement ceci, compte tenu du déplacement rapide du sujet.


Les possibilités


Endin, offrir un socle à la photo...


Il est important pour moi de poser le sujet sur un socle, afin de donner une respiration à la partie haute qui devient plus légère, aérienne...

C'est un petit plus qui apporte beaucoup, en mon sens.


Le socle...


Voilà pour une photo qui est composée.. À ma manière...


Après soyons clairs que ce n'est pas une bonne composition qui fait une bonne photo mais il est rare d'avoir une bonne photo qui n'a pas été composée selon les règles de bases.


Ce n'est pas une bonne composition qui fait une bonne photo mais il est rare d'avoir une bonne photo qui n'a pas été composée selon les règles de bases.

Mais comment faire ?


Depuis les années que j'applique ces règles je commence à avoir des réflexes, mais je garde aussi des aides indispensables :

  • Une réflexion préalable sur ce que je vais chercher avant toute prise,

  • Une grille affichée dans l'appareil photo,

  • Une prise de vue toujours plein format et plus large que qui me permettra de recadrer la photo pour que ces règles soient respectées.


J'espère que ce premier article vous a intéressé, d'autres viendront vite.

Prochains sujets: La lumière, les reflets...


Pourquoi ?


Car je pense profondément que cela ne sert à rien d'apprendre, de chercher et de parfois, trouver si ce n'est pas pour partager...


Nous essaierons en des temps plus cléments coté sanitaire d'appliquer tout ceci lors de balades photos, en attendant AMUSEZ VOUS BIEN !!!!


Joël



48 vues0 commentaire